• Golden Wing

     

    T I T R E : Golden Wind (黄金の風 : Ogon no Kaze)

    A U T E U R (manga) : Hirohiko Araki

    T Y P E : Shonen

    S T U D I O : David Production

    D I F F U S I O N : Octobre 2018 - Juillet 2019

    E P I S O D E : 39

     S Y N O P S I S : 2001, Naples, Italie. Giorno Giovanna a grandit sous les coups de son père et négligé par sa mère. Un jour il sauve la vie d'un gangster qui le remerciera en le protégeant, devenant une nouvelle figure paternelle. Quelques années plus tars Giorno rêve de rentrer dans la mafia afin d'en renverser le patron et d'arrêter le trafic de drogue et les violences qui rongent la ville. Il va alors croiser la route de Bruno Bucciarati et intégrera son gang.

     

    Golden Wing

    Golden Wing Golden Wing Golden Wing

     J'ai découvert Jojo bizarre adventure l'an dernier et je ne regrette rien. J'ai adore cette partie qui va directement dans mon top 3 de parties préférées de Jojo. 

    J'ai trouvé les personnages très attachants, et je dois dire que j'aime beaucoup Giorno en fait ! Si c'est mon petit favoris de cette partie j'ai adoré les autres aussi. Mista et Abacchio ont énormément de classe, Narancia j'ai envie de le protéger de ouf, Bucciarati c'est un peu le grand frère et c'est le genre de personnage que j'aime beaucoup.

    L'histoire quand à elle est assez linéaire mais ça en me dérange pas du tout, au contraire. J'avais moins aimé Diamond is unbreakable au début justement parce que j'avais la sensation qu'il n'y avait pas de trame claire et pas de méchant à débusquer. Alors que pour cette saison c'est tout le contraire, dès le départ on nous annonce le but et on sait que ce sera le combat final qui sera à la fin. Et donc d'épisode en épisode nos héros rencontrent des ennemis qu'ils ont plus ou moins de difficulté à battre et on s'attache à eux au fil de l'histoire. 
    J'ai d'ailleurs trouvé que l'idée de l'auteur, pour faire en sorte que seul un ou deux héros se retrouvent face au méchant par rapport à tout le groupe était plutôt originale !

    Quant à l'animation et bien c'est toujours autant un régal. J'aime trop les ambiances de combats dans Jojo, les changement de couleurs.... Rien à dire en tout cas !

    Petit bonus : Jusqu'à faire des recherches pour cette article j'ai toujours cru que c'était "Golden Wing" rip.

    +++ L'ost de Giorno is chef kiss !

    « Les dix mille portes de JanuaryMet Gala - 150522 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Mai à 20:32

    Jojo est vraiment une pépite et cette partie le prouve encore ! J'avoue que j'ai un peu buggué quand j'ai vu le titre de l'article par rapport à ton bonus haha !

    Tu as commencé Stone Ocean sur Netflix alors ?

      • Dimanche 8 Mai à 22:19

        Ouais je suis d'accord ! 
        Mdrrrr je me suis même pas rendue compte que je l'avais carrément écrit dans le titre x) Je vais laisser c'est drôle un peu !

        Commencé et terminé ;) (ce qui est sorti du coup) 

    2
    Jeudi 26 Mai à 07:22

    Whut?! xD Pas de méchant à débusquer avec Josuke? Avec ce psychopathe qui fait sa vie depuis les débuts, pépère avec des mains de femmes tuées régulièrement, et le paternel qui créer des super-connards pour essayer de les faire tuer juste pour protéger son cinglé de gamin hyper maniaque? :'D Ouaw... Je sais pas ce qu'il faut pour faire un méchant, du coup, parce que dans Golden Wind, même Diavolo, on ne le vois vraiment qu'a la fin, et il ne devient une "vraie" menace que largement après la seconde partie (comme avant il envoie ses larbins).

      • Jeudi 26 Mai à 19:57

        Ce que je voulais dire c'est qu'avec Josuke cette "quête" apparaît pas tout de suite, je crois qu'il faut attendre quasiment une vingtaine d'épisodes et du coup j'ai vraiment eut beaucoup de mal à accrocher au début de la saison. 

        Avec Golden Wind, même si on ne voit Diavolo qu'à la fin on sait déjà dès le début que c'est le but à atteindre, et ça me dérange pas du tout le mystère autours du personnage au contraire ;)

    3
    Jeudi 26 Mai à 22:08

    Aaah, je comprend mieux! :)

    Par contre, si! On ne vois pas le personnage lui-même mais la menace est clairement montrée dès le début, avec une dame qu'on vois brièvement... puis... main tranchée. :') Du coup oui on l'attend, mais on le remarque bien ensuite à plusieurs reprises "discrètement" (ce qui permet de présenter les persos principaux, poser les bases et l'ambiance tranquillou, avant d'intégrer le gros du scénario). Puis ça fait partie du "méchant" de cet arc là justement: c'est un mec censé être banal. Mais avec un secret fétiche de psychopathe et des comportements maniaques. (joie!)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :